Au 3ème jour nous prenons le métro jusqu'à la gare routière de Campo Grande où nous attend un bus pour le village fortifié d'Óbidos. Bon, des Óbidos, on a les mêmes chez nous. Entre Carcassonne, Villefranche de Conflent, Rocamadour et autres La Couvertoirade, le dépaysement n'est pas si brutal! Je veux dire par là qu'on retrouve les mêmes "marchands du Temple" qui entassent bibelots et souvenirs dans des boutiques qui, elles-mêmes, s'entassent le long des artères principales... Abstraction faite de ces similitudes qu'on retrouve systématiquement dans les lieux fréquentés par le tourisme, Óbidos mérite qu'on s'y arrête.

Obidos_April_2009-4b

Óbidos par Alvesgaspar

DSC00969

DSC00970

DSC00974

DSC00977

DSC00978

DSC00981

DSC00982

DSC00993

Le pilori

DSC00983

DSC00986

DSC00987

Aqueduc Obidos

L'aqueduc (photo ObidosPortugalGuide)

Les promeneurs et habitants peuvent donc voir les tags des artistes un peu partout

En savoir plus : https://www.1jour1actu.com/culture/le-graffiti-a-son-musee-a-lisbonne/
Les promeneurs et habitants peuvent donc voir les tags des artistes un peu partout

En savoir plus : https://www.1jour1actu.com/culture/le-graffiti-a-son-musee-a-lisbonne/
Les promeneurs et habitants peuvent donc voir les tags des artistes un peu partout

En savoir plus : https://www.1jour1actu.com/culture/le-graffiti-a-son-musee-a-lisbonne/

Des km de remparts en parfait état de conservation. Des bleus, des jaunes et du blanc dans les ruelles rehaussées par le rose, le rouge fushia  et les verts des arbres et des fleurs. De quoi passer la journée à déambuler depuis la porte de la ville jusqu'au château en passant par les remparts, le pilori et l'égise Ste Marie. Sans oublier d'aller jeter un coup d'oeil à l'aqueduc en pierre parfaitement conservé.

Retour à Lisbonne par le même chemin qu'à l'aller. Le métro nous laisse à Rossio d'où nous grimpons au belvédère de São Pedro de Alcântara pour déguster une délicieuse sangria blanche bien méritée...

DSC01030

Belvédère de São Pedro de Alcântara

La suite ►►