...en passant par Cousances les Forges!

Ben ouais...à l'origine, le plan c'était de relier mes deux "villages nataux"! Cousances, dans la Meuse, le village qui m'a vu naître il y a maintenant...très longtemps a__7_et Castelnau, le village qui m'a adopté il y a maintenant...un certain temps!
Et puis il y a eu Marcel, le Marcel de "René et Marcel", vous savez? Banco qu'il a dit Marcel. Alors, vu qu'il crèche à Neufchef, à environ 150 bornes au nord de Cousances, on est parti de Neufchef pardi!
Un troisième larron s'est joint à nous, Pierrot, lo Peirot de Castelnau.

Quant au copain René, des ennuis à l'épaule l'ont empêché de se joindre à nous. Il nous a manqué...mais ce n'est que partie remise!

Et c'est comme ça que par un beau matin du 7 juin:
Neufchef (57)-Lac de Madine (55): 79 Km

Départ: 8h 30
Arrivée: 17h 30
Temps effectif de roulage: 4h 40

3

Après être passé au bureau de vote (européennes oblige...)

IMGP2644__R_solution_de_l__cran_

Tchao Neufchef, cap plein Sud!

IMGP2645__R_solution_de_l__cran_

Plein sud pour trouver le soleil car pour l'instant, il flotte!

IMGP2650__R_solution_de_l__cran_

Le beau pays qui m'a vu naître...

IMGP2655__R_solution_de_l__cran_

...sera notre Côte d'Azur au bord du lac de Madine

Première étape riche en rebondissements météo ! Un vilain abat d'eau nous surprend à Valleroy...nulle part où se mettre à l'abri ! Bon, ben, on esr un peu "mouillé" quoi ! L'eau n'a jamais tué personne (enfin...quand elle tombe du ciel !). L'approche du lac de Madine par les "côtes de Meuse" est un plaisir pour les yeux...comme quoi il n'y a pas que les Pyrénées !!!

Marcel nous a guidé à travers les friches industrielles de la sidérurgie et des mines lorraines. Il sait de quoi il parle...il travaille encore (?) à Gandrange, au service de Mister Mittal...

2ème jour, 8 juin

Lac de Madine (55)-Cousances les Forges (55): 86 Km
Départ: 8h 30
Arrivée: 17h 30
Temps effectif de roulage: 5h

IMGP2670__R_solution_de_l__cran_

Le nouvel ami de Pierrot à Sampigny

IMGP2672__R_solution_de_l__cran_

Un p'tit bistrot comme on n'en voit plus guère et où les habitués, tôt le matin, ont "d'jà l'nez dans l'pinard" (dixit un autochtone!)

IMGP2675__R_solution_de_l__cran_

Malgré la pube de Pierrot, je n'ai pas vu cette brave Meusienne sur le parquet du rondèu!

IMGP2677__R_solution_de_l__cran_

Sacrée voie en 14!

IMGP2678__R_solution_de_l__cran_

Pensée émue à "Margot" qui, à l'âge de 10 ans 1/2 (en 1919) était envoyée par ses parents "derrière le cul des vaches" dans une ferme de ce village

P1000900__R_solution_de_l__cran_

Cousances, souvenirs échangés avec "la Suzette", toujours bon pied, bon oeil!

P1000911__R_solution_de_l__cran_

La maison familiale, inoccupée, a besoin de retrouver une nouvelle jeunesse...ma sœur de Marseille et Pierre, son mari, reviennent y vivre l'an prochain...bon courage!

IMGP2684__R_solution_de_l__cran_

Après un petit coucou au Jean et à la Margot à leur ultime demeure, l'usine où mon père s'est échiné toute sa vie...

P1000905__R_solution_de_l__cran_

...il n'en reste plus rien

IMGP2687__R_solution_de_l__cran_

Nous n'allions pas repartir de Cousances sans aller faire une "bonne bouffe" avec la Bernadette, une fille de cousances qui s'est longtemps occupée avec dévouement du Jean et de la Margot...ce qui fut fait au "Cheval Blanc" à Chamouilley (établissement que je recommande). Et encore merci pour l'accueil Bernadette! 

roses

Deuxième étape pleine de souvenirs. J'ai passé toute mon enfance dans ce sud meusien au milieu des bois et des champs. Mes parents y ont passé toute leur vie. Comme je le souligne sous une photo, ma mère a commencé à 10 ans 1/2 sa vie active. Elle était la seconde d'une famille de 15 enfants ! Et, en ces temps là, on faisait des enfants pour qu'ils soient "rentables" le plus tôt possible...elle adorait l'école à laquelle elle n'a jamais eu accès.

Mon père a bossé toute sa vie dans une fonderie. Il exerçait le métier de "mouleur à main". Cherchez pas, ça n'existe plus. C'était un boulot dur qui vieillissait prématurément ceux qui l'exerçaient. Ajoutez à ça qu'après ses heures d'usine il travaillait aux champs et aux coupes de bois pour améliorer l'ordinaire de sa famille, alors vous comprendrez que j'admire ce Jean qui n'a jamais rien connu d'autre que le labeur.

Je les embrasse tous les deux, où qu'ils soient.

3ème jour, 9 juin

Cousances les Forges (55)-Bar sur Aube (10): 98 Km
Départ: 8h 30
Arrivée: 18h
Temps effectif de roulage: 6h 10

C'est parti pour la traversée de la France! Oh! pas bien compliqué: une règle, un crayon, tracer une ligne Cousances-Castelnau et descendre gentiment en n'oubliant pas de pédaler!

IMGP2692__R_solution_de_l__cran_

Et, pédaler, c'est rien de le dire avec le nez dans le vent autour du lac du Der!

IMGP2694__R_solution_de_l__cran_

En attendant que l'orage passe...

IMGP2697__R_solution_de_l__cran_

Étape du jour: Bar sur Aube. Le camping n'existe plus! Heureusement, le Saint Pierre est un établissement des plus accueillants...et avec un chef...je vous dis pas!

Pour ceux qui ne connaissent pas, je recommande un visite au lac du Der, près de Saint Dizier, en Haute Marne. Réservoir artificiel de 4800 Ha, il est une étape obligée pour nombre d'oiseaux migrateurs, notamment les grues cendrées. A découvrir l'architecture très particulière des habitations mariant la terre et le bois.

Cette étape a été "redoutable" à cause du fort vent qui soufflait. Je me souviens qu'à l'approche de Bar sur Aube, en roue libre, dans une descente, le vélo s'arrêtait ! Il fallait pédaler comme un dératé pour avancer péniblement à 10 à l'heure !

4ème jour, 10 juin

Bar sur Aube (10)-Montbar (21): 101 Km
Départ: 8h 10
Arrivée: 18h
Temps effectif de roulage: 6h 20

IMGP2705__R_solution_de_l__cran_

Traversée des vignobles de Champagne

IMGP2707__R_solution_de_l__cran_

Longue étape ventée...

IMGP2711__R_solution_de_l__cran_

Pause (pose?) café à Essoyes

IMGP2714__R_solution_de_l__cran_

Résurgence de la Douix à Chatillon sur Seine...lieu magique et mystérieux, propice aux révélations...

IMGP2717__R_solution_de_l__cran_

IMGP2719__R_solution_de_l__cran_

L'arrivée sous la pluie ne nous inspire pas pour aller planter la tente. Le "Buffon" possède, lui aussi, un chef....

Cette étape nous amène à traverser le vignoble de Champagne...hé oui ! Il n'y a pas que Reims ou Épernay ! L'Aube produit sa part de Champagne. Et à voir les vignes accrochées aux coteaux, sa production est loin d'être négligeable !
Nous avons franchi l'Aube et la Seine...ça sent la Loire !

5ème jour, 11 juin

Montbar (21)-Lac des Settons (58): 85 Km
Départ: 8h 30
Arrivée: 18h 30
Temps effectif de roulage: 5h 40

IMGP2721__R_solution_de_l__cran_

Semur en Auxois

IMGP2729__R_solution_de_l__cran_

Nous abordons le Morvan, ses lacs, ses forêts et ...ses côtes!

IMGP2734__R_solution_de_l__cran_

IMGP2724__R_solution_de_l__cran_

Paysages verts et superbes

IMGP2730__R_solution_de_l__cran_

Camping au lac des Settons

A voir sur la route: Semur en Auxois. La légende raconte que Semur fut bâtie par Hercule lors de son retour d'Espagne. Toujours est-il que Semur est une ville médiévale qui mérite plus qu'un "arrêt vélo". Elle renferme des trésors architecturaux que nous n'avons fait que "deviner".

Cette journée nous amène dans le Morvan. Une des plus belles régions traversées. Des forêts, des lacs, une campagne belle comme au premier jour...on ne sent pas trop l'empreinte de l'agriculture productiviste !

La petite route qui mène de Saulieu aux Settons est un vrai régal. On oublie tout...les côtes et la chaleur !

6ème jour, 12 juin

Lac des Settons (58)-Décize (58): 86 Km
Départ: 8h 45
Arrivée: 17h 30
Temps effectif de roulage: 5h 10

IMGP2733__R_solution_de_l__cran_

Le lac des Settons

IMGP2738__R_solution_de_l__cran_

IMGP2739__R_solution_de_l__cran_

Table d'orientation à Château-Chinon...

IMGP2742__R_solution_de_l__cran_

Château-Chinon

IMGP2744__R_solution_de_l__cran_

Le long du canal du Nivernais

IMGP2746__R_solution_de_l__cran_

Un camarade VTTiste qui nous a amené "direct" au camping de Décize

Nous quittons le lac des Settons pour aller à Châteu-Chinon...la ville de Tonton...le Tonton d'avant 83, je précise ! Il faut se la gagner la ville de Nevers...plus on monte et plus ça grimpe ! A Castelnau, on se croirait dans les Landes ! Bien sûr, la récompense c'est la descente vers Moulins-Engilbert !

Nous attrapons le chemin de halage du canal du Nivernais qui nous amène tranquillement à Decize, ville moyenne de 6000 habitants mais suffisamment grande pour qu'on s'y perde ! Heureusement, un gaillard sympathique en VTT nous guise à travers la ville pour nous mener au camping établi sur un "île" entre deux bras de la Loire.

7ème jour, 13 juin

Décize (58)-Montmarault (03): 86 Km
Départ: 8h 45
Arrivée: 17h
Temps effectif de roulage: 5h 25

IMGP2752__R_solution_de_l__cran_

IMGP2753__R_solution_de_l__cran_

Voilà...nous avons franchi la Loire à Décize...l'Occitanie pointe le bout de son nez

IMGP2757__R_solution_de_l__cran_

Agua por favor !

IMGP2761__R_solution_de_l__cran_

Journée très chaude. Le camping municipal n'existant plus...Appétissant, non?

Étape qui a semblé longue à cause de la chaleur. C'est la première journée aussi "chaude". Les arrêts sont plus fréquents, les routes ombragées fort appréciées. La traversée de Moulins s'effectue sans encombre. La dernière ligne droite (et vraiment droite!) qui longe la E62 entre Le Montet et Montmarault semble interminable sous la canicule...elle ne fait pourtant que 11 Km ! Son tracé en "montagnes russes" en plein "cagnard" y est sans doute pour quelque chose...Le repas à l'ombre et à la fraîcheur naissante sur la terrasse de l'hôtel nous réconcilie avec la vie !

8ème jour, 14 juin

Montmarault (03)-Auzances (23): 68,5 Km
Départ: 8h 15
Arrivée: 15h
Temps effectif de roulage: 4h 20

IMGP2764__R_solution_de_l__cran_

Au fond, les contreforts du Massif Central

IMGP2769__R_solution_de_l__cran_

A l'abri de l'orage

IMGP2771__R_solution_de_l__cran_

Après l'orage

IMGP2774__R_solution_de_l__cran_

Au bord du lac d'Auzances

La réponse à la chaleur caniculaire d'hier sont les orages d'aujourd'hui avec lesquels nous jouons à cache-cache. Nous posons les tentes au bord du lac d'Auzances où les nouveaux gérants du camping nous accueillent à bras ouverts !

9ème jour, 15 juin

Auzances (23)-USSEL (19): 77 Km
Départ: 8h 40
Arrivée: 18h
Temps effectif de roulage: 4h 50

IMGP2779__R_solution_de_l__cran_

Des cordes !

IMGP2780__R_solution_de_l__cran_

Encore et toujours !

IMGP2784__R_solution_de_l__cran_

Et 3 chocolats chauds !

IMGP2788__R_solution_de_l__cran_

Pique-nique...

IMGP2789__R_solution_de_l__cran_

...sous la pluie !

IMGP2792__R_solution_de_l__cran_

Échanges avec des "locaux" avant d'affronter les 30 derniers Km qui nous séparent d'Ussel sous une pluie battante...

La pluie tombe droite et dru par la fenêtre du cabanon du camping où nous prenons notre petit déjeuner. "C'est parti pour la journée pronostique Marcel !" T'ain, il a le moral lui ! Bon, alors? On y va? C'est parti...
2 Km de montée pour arriver au village d'Auzances et...la pluie cesse ! C'est-y pas miraculeux? Le coup de pédale devient alors plus souple et plus nerveux. La route est quand même agréable malgré les nuages noirs inquiétants. Arrêt pique-nique à l'étang de la Mébuze...pique-nique que nous terminons à l'abri dans les vestiaires du complexe sportif proche !
Nous reprenons la route sous la pluie et faisons halte dans un café à La courtine où nous attendons 17h, heure à laquelle le pilier de comptoir local se lève et libère le bouton qui fait tomber la pluie et sur lequel il est assis ! (c'est ce que nous disent les autres piliers!). Mais à 17h la pluie tombe toujours aussi dru...alors nous roulerons les 30 Km qu'il nous reste à faire sous une pluie battante et arriverons trempés à Ussel.

10ème jour, 16 juin

USSEL (19)-Arnac (15): 86 Km
Départ: 8h 30
Arrivée: 19h
Temps effectif de roulage: 5h 40

IMGP2801__R_solution_de_l__cran_

Le lendemain, la météo est plus souriante

IMGP2803__R_solution_de_l__cran_

Les gorges de la Dordogne

P1000968__R_solution_de_l__cran_

Un homme heureux !

P1000974__R_solution_de_l__cran_

Sur le barrage de l'Aigle

IMGP2808__R_solution_de_l__cran_

Coup de peigne indispensable avant de se remettre en selle !

IMGP2811__R_solution_de_l__cran_

Préparation psychologique avant d'attaquer le 2ème "rampaillon" de la journée !

IMGP2821__R_solution_de_l__cran_

Au bord de ce lac existait, jadis, un camping...

IMGP2823__R_solution_de_l__cran_

...nous sommes mûrs pour nous "cogner" le 3ème rampaillon sévère de la journée, jusqu'au village d'Arnac...

P1000988__R_solution_de_l__cran_

...où l'amabilité des habitants nous ouvrira les portes de l'épicerie...

IMGP2833__R_solution_de_l__cran_

...et nous invitera à planter nos tentes sur un terrain communal, juste à côté du robinet, là-bas...

Pierrot doit changer sa roue arrière qui a pris un "pet" dans une ornière. Sitôt fait, nous prenons la direction des gorges de la Dordogne par le barrage de l'Aigle. Journée "grimpettes"...nous avons effectivement notre dose de côtes! La dernière nous amenant à Arnac où, comme son nom l'indique, le camping annoncé sur les panneaux n'existe plus!  Nous décidons au village où nous plantons nos tentes (voir commentaires photos ci-dessus).

11ème jour, 17 juin

Arnac (15)-Figeac (46): 83 Km
Départ: 8h
Arrivée: 16h
Temps effectif de roulage: 5h 10

IMGP2836__R_solution_de_l__cran_

Après avoir réparé une chaîne cassée à la sortie d'Arnac, la journée s'annonce prometteuse

IMGP2838__R_solution_de_l__cran_

Sousceyrac

IMGP2841__R_solution_de_l__cran_

Un appel de René

IMGP2846__R_solution_de_l__cran_

La France qui change chaque jour

IMGP2849__R_solution_de_l__cran_

IMGP2850__R_solution_de_l__cran_

Soirée mécanique au camping de Figeac...chaînes graissées à l'huile Lesieur "coeur de tournesol" aimablement fournie par des voisins de tente !

Belle étape qui emprunte de petites routes boisées. Il fait chaud...l'arrêt "Magnum aux amandes" s'impose!

12ème jour, 17 juin

Figeac (46)-St Antonin Noble Val (12): 96 Km
Départ: 8h 15
Arrivée: 18h
Temps effectif de roulage: 5h 50

IMGP2853__R_solution_de_l__cran_

Figeac

IMGP2856__R_solution_de_l__cran_

Le Lot

IMGP2858

L'Aveyron

IMGP2861__R_solution_de_l__cran_

Le marché de Villefranche de Rouergue

IMGP2862__R_solution_de_l__cran_

Vite ! Un peu d'ombre !

IMGP2867__R_solution_de_l__cran_

IMGP2870__R_solution_de_l__cran_

Camping à St Antonin

Figeac étant dans une cuvette, pour en sortir il faut avoir les mollets aiguisés! Ça tombe bien, depuis le départ de Neufchef, les dits mollets sont au top! Alors, les grimpettes, "no problèmo!".

Le Lot est jaune des orages subis en amont. A Laguépie, les eaux claires de la Viaure se mêlent aux eaux jaunes de l'Aveyron . C'est le jaune qui l'emporte! Et les façades colorées de St Antonin associées au jaune de la rivière donnent à la cité un air étrange...St Antonin se laisse agréablement découvrir au gré de ses ruelles et de ses édifices.

12ème jour, 17 juin

St Antonin Noble Val (12)-Castelnau Barbarens (32): 140 Km
Départ: 8h 45
Arrivée: 19h 45
Temps effectif de roulage: 7h 20

IMGP2872__R_solution_de_l__cran_

St Antonin Noble Val et l'Aveyron (jauni par les orages en amont)

IMGP2874__R_solution_de_l__cran_

Bruniquel

IMGP2875__R_solution_de_l__cran_

La Garonne

IMGP2877__R_solution_de_l__cran_

Vélo attendant son maître

IMGP2881__R_solution_de_l__cran_

Castelnau !

Initialement la dernière étape devait être 2 étapes! Mais la proximité de Castelnau et l'odeur de l'écurie...Sans doute une erreur de notre part. Le retour direct par Montauban a été la moins belle étape de la traversée. Il aurait mieux valu prendre deux jours pour découvrir Puycelci, Monclar de Quercy et le Frontonnais...

En conclusion, il n'est pas forcémént besoin de prendre un Airbus pour le Népal...les émotions et les sensations que nous recherchons sont à portée de main pour un budget modeste...un peu de temps, une condition physique "en bon état" et c'est parti pour découvrir, chaque jour, de nouveaux paysages, de nouveaux habitats, de nouvelles rencontres.

A renouveler...sans modération!