Plus précisément au col de Beyrède.

La neige est tombée "enabondance" ces derniers temps sur les Pyrénées... mais à Castelnau, que dalle! Alors il a fallu prendre sa petite auto pour aller entendre les "cratch-cratch" de la neige sous les raquettes en rêvant aux aventures de Davy Crockette et de son bonnet en peau de castor!

20210114_110533

Comme si nous allions poser des "trappes"

Au mois de novembre, quand les animaux à fourrure prennent leur plus beau poil, les trappeurs tendaient leurs pièges, équipés de traîneaux et de raquettes pour se déplacer dans la neige. En fin d’hiver, en mars/avril, ils allaient vendre ou échanger les produits de leur saison de trappe dans les comptoirs et postes commerciaux. Bon, ça , c'était avant... maintenant on entasse les bestioles dans des camps de concentration pour satisfaire les lubies des "dames de la Haute". Demandez-donc aux visons ce qu'ils en pensent !

20210114_110418

                  (François et Joaquim- CM2 février 2001)                       

Sous la neige,
les arbres dansent
et se dandinent
sur la violente
musique
du vent.
Les branches craquent
de ne pouvoir
applaudir.

20210114_103750

À l'image de François et Joachim, nous sommes sous le pouvoir de cette blancheur ouatée...

DSC02752

DSC02754

Sous le poids de la neige, elle plie mais ne rompt pas!

20210114_115919

Faute de "coq au vin" à l'auberge du col de Beyrède...

20210114_122340

... pâté, saucisson, fromage, chocolat et autres aliments consistants sortent des sacs!

DSC02762

La montée s'est effectuée sous un plafond de brume qui nous a évité l'insolation ! Quelques trouées au moment du retour

20210114_130608

Au fond, l'espace nordique de Payolle

DSC02767

Le soleil daigne se montrer à la descente

DSC02768

L'Arbizon sera bientôt dévoilé

DSC02769

8 km aller/retour, 330 m de dénivelé, ça n'était pas les frères Ravier sur les trois arêtes du Balaïtous ou Lionel Terray dans la face Nord de l'Eiger mais une journée fort agréable à "baguenauder" et à papoter en disant du mal des absents bien sûr !  rire1

Ça méritait bien un chocolat chaud préparé par Maryse accompagné de roussettes made in Taros et de pain d'épice amoureusement préparé par Rose-Marie.

20210114_143313

20210114_145540

Une pensée inter stellaire à Tatie/Mamie Alice