Marcher tant qu'on est vivant

Pic-nic à Pel'fig

Ça leur démangeait à Maryse et à Didier de remettre le pied à l'étrier! 100 bornes... on peut s'échapper dans un rayon de 100 km! Un vrai bonheur pour des cyclotouristes en manque! Et pas besoin d'en dire plus pour que mon Lionel soit de l'aventure!

On s'est contenté de 50 bornes avec nos nucléaires machines.

Une sortie vélo en compagnie de Rose-Marie, Serge, Pierrot et nos deux "petits nouveaux gersois" Catherine et Patrick et c'est une "Horde Sauvage" (pas si sauvage!) qui s'en est allée ce mercredi écumer les petites routes entre Gimone et Arratz. 
Après cette période d'immobilisme ponctuée par des sortie limitées en distance et en temps avec "ausweiss" en bonne et due forme en poche, cette "chevauchée" par monts et par vaux dans un décors que ne renierait pas John Ford est comme une délivrance.

DSC02338

Belle journée ensoleillée à apprécier pleinement avant l'arrivée de la canicule et de ses 40°C de l'été qui se profile.

Point de départ: Castelnau Barbarens.
Destination: tout droit...

Sur les crêtes de Monument Valley des collines castelnausiennes les Pyrénées s'offrent à nous, du pic de Saint Barthélémy à l'Est au pic d'Anie à l'Ouest. Un régal pour les yeux!

DSC02341

La montée sur Lartigue

Lartigue et la belle descente sur Red Rock Canyon la vallée de la Lauze pour ceux qui connaissent. Superbe petite route qui longe la Lauze, rivière encadrée par ses deux grandes soeurs, la Gimone et l'Arratz. Devant nous, les pics des Montagnes Rocheuses pyrénéens encore enneigés. Nous quittons la vallée pour attaquer un "rampaillon" qui nous mène à Simorre et à son église fortifiée.
Mais bon, qu'est-ce qu'un "rampaillon" à l'heure des VAE?

DSC02342

Pause dans la vallée de la Lauze

DSC02343

Simorre et son église fortifiée

Le saloon du "Bouche à Oreilles" a ses portes fermées au centre du village. Pas de petit café ou de demi bien frais sur la terrasse du bistrot... Pourtant, ça nous aurait réconforté avant d'attaquer la côte de Savehearth Sauveterre. Parce qu'un vélo nucléaire, c'est bien, mais faut pédaler quand même! C'est pas une mobylette!

20200520_123444

En haut de la côte de sauveterre

Pic-nic à Pel'fig comme diraient nos camarades du Ritou... L'aire ombragée de Pellefigue est toute indiquée pour le petit vin blanc de Sarragachies que Maryse tient au frais dans ses sacoches. Et, frais, il l'est le bougre!

DSC02344

DSC02345

Sur l'aire de Pellefigue

Au moment du café, Pierrot, très en verve, nous raconte l'histoire de Jules Védrine, héros de l'aviation naissante au début du XXème siècle. Pourquoi Védrine? Sans doute que l'ami Pierrot avait envie de se sentir pousser des ailes pour éviter de pédaler sur le chemin du retour (?) Toujours est-il qu'un public attentif s'est trouvé captivé par l'histoire de cet homme racontée par un de ses admirateurs. Et, comme d'habitude avec Pierrot, tout fini par des chansons:

Lo Peirot

 

Cançon de Vedrina cantat per Claudi Martí

Après cet intermède culturel il nous a fallu reprendre la route. Puisque l'après-midi s'annonce sous le signe de la culture, allons présenter à nos amis Catherine et Patrick Le "Land Art" "L’Art du Terroir" de Teruhisa Suzuki dans la forêt de Saint Elix.

DSC02347

La descente vers Saint Élix

DSC02349

  3 filles sous Kazé: Catherine, Maryse et Rose-Marie

Les moustiques ont eu raison de notre présence en ce lieu ombragé et humide et c'est en se grattant les mollets que la joyeuse équipée met le cap su Castelnau.

Pour un bon déconfinage, ce fut un bon déconfinage...


 

Posté par Sitting Bull à 14:13 - - Commentaires [2] - Permalien [#]


En pays cathare...

2016-08-06_17h43_50

Clic pour carte détaillée

Les Pieds Nickelés ont fait des petits...
Jean-Jacques et Michel se joignent au groupe canal-historique formé par René, Marcel et Lionel. Notre ménage à 3 y survivra-t-il?

IMG_1687

Jean-Jacques et Michel

Ce samedi 28 mai nous nous retrouvons au camping "Le Val de Cesse" de Mirepeisset, à une trentaine de Km à l'Ouest de Béziers, à deux pas du canal du Midi. Marcel et Jean-Jacques venus de leur Lorraine natale, René transfuge du Vaucluse, Michel l'Angevin et Lionel Gascon d'adoption. Belle brochette de régions françaises!
Accueil des plus chaleureux au camping. Des hommes et des femmes aussi charmants que prévenants... Si vous passez par là, n'hésitez pas!

IMG_1634

Installation au camping...

IMG_1634

IMG_1636

IMG_1636

IMG_1637

... et petit saut au Somail où la fête bat son plein!

Dimanche 29 mai

Aujourd'hui, petite mise en jambes alentour avant la "grande aventure". Nous prenons le chemin de halage du canal du Midi pour joindre l'oppidum d'Ensérune et le tunnel du Malpas. Après quelques Km nous quittons le chemin rendu boueux par la pluie de la nuit pour emprunter des itinéraires plus roulants.

IMG_1639

IMG_1641

IMG_1643

 Tellement mieux au sec!

IMG_1645

Pique-nique à Capestang... voilà-t-y pas qu'à la table d'à côté un visage ne m'est pas inconnu... bon sang! Mais c'est bien sûr! Robert! Le copain de Gisèle! Le Robert qui a construit son bateau dans son jardin cévenol pour l'acheminer et le mettre à l'eau sur le canal du Midi. Le Robert médiatisé par "Thalassa", "Des racines et des Ailes" et autre "Faut pas rêver". 12 reportages télé et des pages de magazines ont raconté l'épopée du "Cayrol", réplique exacte de la "Barque de Poste" qui transportait des passagers entre Toulouse et Agde.

Nous laissons Robert en acceptant de bon coeur de venir boire un verre de blanc sur son bateau à notre retour d'Ensérune.

Sans titre-Fusion-01

OK... vous voyez double!

IMG_1650

C'est ce qu'on découvre du haut de l'oppidum: l'étang de Montady, asséché au Moyen Âge dont l'ingénieux système d'irrigation nécessite une disposition des champs en étoile ce qui, au fil des saisons, offre une mosaïque changeante et colorée.

IMG_1650

Un coup d'oeil au tunnel du Malpas, curiosité du canal du Midi.

Retour à Capestang sur "Le Cayrol"!

IMG_1652

Le Cayrol

IMG_1656

IMG_1659

IMG_1661

 Belle rencontre avec Robert, homme passionnant, chaleureux, intarissable conteur d'anecdotes sur le canal du Midi.

IMG_1662

Tenue de soirée pour dîner au camping!

Au terme d'une boucle de 52 km nous regagnons le camping du Val de Cesse. La cuisine "aux petits oignons" de son chef clôture cette première journée riche en découvertes et en rencontres.

flèche 2

 

 


Posté par Sitting Bull à 18:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

De Vielha à Luchon

Quelques jours devant nous pour aller "traîner" dans nos chères Pyrénées. Christian et moi optons pour un parcours commençant à l'Hospice de Vielha pour arriver à Luchon via le col de Mulleres, le col inférieur de Literole et les lacs du Portillon et d'Espingo.

Notre camarade Jean-Marc n'ayant pu se joindre à nous se propose gentiment pour nous amener à la sortie Sud du tunnel de Vielha, point de départ de notre périple.

2015-08-24_18h51_57

Mercredi 19 août 2015.

IMG_0644Face à nous, la vallée qui mène au col 1300m plus haut... pour aujourd'hui, l'accès au refuge non gardé de Molières suffira amplement.

IMG_0648La progression vers le refuge...

IMG_0656...est aisée

IMG_0656Ce qui se dessine au-delà du refuge nous laisse à penser que... demain est un autre jour!

IMG_0668Le refuge de Molières (2360 m)

IMG_0660Tout neuf! Avec matelas et couvertures!

IMG_0662Le lac en contre-bas du refuge

IMG_0670C'est-y pas le bonheur?

Nous serons 4 à dormir au refuge ce soir là. Un randonneur espagnol et Timo, un Allemand de Toulouse s'exprimant dans un français parfait.

Jeudi 20 août 2015.

IMG_0674Au matin, les dentelles du col sont promesses de difficultés à venir!

IMG_0674Timo nous accompagne

2015-08-24_19h23_44Le col (2930 m)... il suffit d'arriver quelque part dans le cercle rouge!

IMG_0675

IMG_0687Les vieilles ganaches savent se changer en jeunes cabris!

IMG_0679Les efforts sont largement récompensés! Le massif de la Maldeta avec l'Aneto s'offrent à nous... Vu ce qu'il reste du glacier, les générations futures risquent de ne découvrir qu'un désert minéral...

IMG_0682Un saut sur le tuc de Mulleres tout proche (3010 m) d'où on découvre...

IMG_0683... l'alignement des lacs à l'Est...

IMG_0686... le pic de Sauvegarde et le pic de la Mine encadrant le port de Venasque au NO

IMG_0691Puis c'est la longue descente vers l'hospice de Venasque.

IMG_0691Lac supérieur de l'Escaleta

IMG_0690Arrêt buvette!

IMG_0694Le Plan dels Aigualluts

IMG_0695Nous retrouvons l'Aneto

IMG_0699Trou du Toro (2020 m), là où les torrents disparaissent pour donner naissance à la Garonne dans le val d'Aran.

À la Besurta, extrémité SE de la piste carossable qui traverse la vallée de Venasque, une navette arrive à point nommé pour nous transporter jusqu'au parking de l'hospice de Venasque, point de départ pour accéder au vall de Remune. Nous économisons 1h 30 de marche pas très intéressante.

IMG_0702

IMG_0702En remontant le vall de remune à la recherche d'un endroit de bivouac

IMG_0702Dame marmotte nous indique...

IMG_0706... un gazon à 2210m avec salle de bain!

IMG_0707

IMG_0708Nouilles chinoises et soupe en poudre... Huummm...

IMG_0710Dodo sous la Forca de Remune quelques 730 m plus haut

Vendredi 21 août 2015

IMG_0713Au matin du 3ème jour le double sommet de la Forca de Remune est toujours là! Nous passerons son côté Sud au portal de Remune dans 2h / 2h 30 si tout va bien.

IMG_0714

IMG_0716En direction du portal de Remune

IMG_0716À gauche le Pico de Remune, à droite la Forca de Remune

IMG_0718

IMG_0718

IMG_0719Le large col est entre les deux pics... Après lo malh, un aute malh, un aute malh, un aute malh... La pointe de Literole, le pico Aroyo, le Perdiguero (3220 m), les Crabioules pointent leur nez au-dessus du col inférieur de Literole (2980 m) que nous sommes amenés à franchir également.

IMG_0721Le lac de Literole

IMG_0721Le névé du col ne pose pas de problème... par contre, la moraine (pour ne pas dire "la poussière"!) demande patience et attention. Les 50 derniers mètres sont interminables!

IMG_0721Un coup d'oeil en arrière vers le portal de remune

IMG_0722Le col franchi, c'est le retour en France et la descente sur le lac du Portillon

IMG_0724Le barrage et le refuge du Portillon

IMG_0729Pointe de Literole et Pico Royo

IMG_0725Pique-nique au refuge au cours duquel nous prenons la décision d'aller bivouquer au lac d'Espingo, 650 m plus bas.

IMG_0733Lacs de Saussat et d'Espingo. En passant par là, on pense inévitablement à Michel Maffrand et à Nadau:

IMG_0743Un p'tit coin d'paradis...

IMG_0742Après le bain...

IMG_0746... l'apéro!

IMG_0746Le refuge d'Espingo

IMG_0748

Samedi 22 août

IMG_0750Petit déjeuner au soleil levant et départ pour la dernière étape.

IMG_0754À 300 m du refuge nous rejoignons le GR 10 qui surplombe le lac pyrénéen en deux lettres des mots croisés

IMG_0755

IMG_0756La descente sur Super Bagnères ne présente aucune difficulté, sinon un regain d'attention sur certaines portions délicates du sentier entre le col de la Coume de Bourg et Super Bagnères.

IMG_0757Au col de la Coume de Bourg

 

IMG_0759Ciel chargé sur le Maupas

IMG_0758Super Bagnères

IMG_0759Arrivée à Super Bagnères 12h 25, dernier départ des oeufs pour Luchon, 12h 30... quel timing!

IMG_0761Nous évitons ainsi la fastidieuse descente du GR 10 (1000 m de dénivelées négative environ). Un bus nous amène à Montréjeau où Chanda et Devy se font un plaisir de nous récupérer.

Bilan: beau parcours qui flirte avec les 3000 du Luchonnais.

D'autres photos ICI

PUB amicale:

En parlant de 3000, je vous invite à consulter le blog de Ludo qui nous fait partager de belle manière sa dernière sortie sur les 3000 Ariégeois:

Enchainement de tous les 3000 Ariégeois à la journée

Trop fort ce Ludo! super 1


 

Posté par Sitting Bull à 08:22 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

De Gavarnie

à Etsaut


Avant propos:

"La météo, pour les adultes, ça remplace les histoires qu'on leur racontait lorsqu'ils étaient enfants" (Tanka Waki Ya)

Vendredi 1er août.

Gavarnie / Cabane des Soldats (D+ 550)

Gavarnie-SoldatsClic sur la carte pour + de détails

 

IMG_5989La grande cascade

 

IMG_5988Ciel tourmenté dans le cirque

Jean-Luc et votre serviteur sont partis de Gavarnie ce jour pour un périple pyrénéen qui devrait les mener... on verra!
Après une collation avalée vite fait à 14h sous le porche de l'église Notre-Dame du Bon Port à l'abri de la pluie, nous décidons, vu les prévisions météo, de joindre la cabane des Soldats sur le chemin du col de Boucharo et d'y passer la nuit pour nous protéger des orages.

IMG_5990Jean-Luc

IMG_5992La cabane des Soldats

IMG_5995Home, sweet home!

Tout de même mieux que sous la tente, pas vrai?

À noter l'arrivée à 20h d'un couple qui n'a rien trouvé de mieux que de planter la tente dans la cabane!.. si si...

Samedi 2 août 


Posté par Sitting Bull à 07:19 - Commentaires [4] - Permalien [#]

Retour du Caroux

Un bref compte-rendu de mon retour "Saint Jean de Minervois - Castelnau Barbarens".

IMGP2429


Lundi 9 juin-Saint Jean de Minervois / Lagrasse 63 Km

Après avoir laissé mes potes de l'ARAD (voir ICI) entre les mains de Nicole et John Bojanowsky, producteurs de vin bio à Saint Jean de Minervois, j'ai sorti le vélo du Jumpy et me voilà parti plein Sud avec l'intention d'aller planter ma tente au camping de Villerouge la Crémade, entre Lézignan Corbières et Lagrasse.
Le camping se situe au sommet de la seule vraie côte de la journée (il en fallait bien une!). Nobody... pas âme qui vive sous les pins... je fais le tour du propriétaire pour constater qu'il n'existe aucun emplacement quelque peu "enherbé" pour planter ma tente. Que du gravier à vous "flinguer" le tapis de sol le plus robuste! Soit, puisqu'il en est ainsi, direction Lagrasse!
Lagrasse, chouette village où ont lieu chaque année depuis 1995 "Les Banquets du livre", manifestations culturelles, au printemps, à l’été et à la Toussaint de rencontres philosophiques et littéraires.

IMG_1011
Lagrasse

IMG_1012
Au camping de Lagrasse sans René et Marcel...


Mardi 10 juin-Lagrasse / Puivert 80 Km

Pas de bistrot ouvert à Lagrasse pour un petit déje avant de partir. Tant pis, je verrai sur la route...
C'est tout vu! Ce sera une journée sans petit déje! Plutôt que de poursuivre vers Villerouge Termenès, j'opte pour la direction de Durfort où je croyais n'être jamais allé. Erreur! En apercevant le château après une dizaine de bornes tout en montée (!), sa silhouette ne m'est pas inconnue. Vérification faite, j'ai traîné mes guêtres dans le secteur lors d'une randonnée pédestre en 2010 avec mes camarades MUL.
La balade n'en perd pas son charme pour autant et je rejoins l'itinéraire principal au Pont d'Orbieu par les gorges du même nom. 

IMG_1015
Le château de Durfort

IMG_1017
Fontaine à Montjoi, avant les gorges de l'Orbieu

IMG_1018
Ouaip!... 11

IMG_1019
En basculant du col du Paradis

Belle descente sur Arques où je trouverai encore ouverte l'épicerie, boulangerie, tabac, boucherie, quincaillerie etc... Il est midi, le pique-nique sur la place ombragée d'Arques s'impose!
Ma deuxième étape était le camping d'Espéraza. Manifestement, c'est un peu tôt pour arrêter de pédaler en début d'aprè-midi. J'opte pour une étape à Puivert, village natal de Dédée, haut lieu de l'histoire cathare où fut tourné "La passion Béatrice", film magnifique de Bertrand Tavernier avec le regretté Bernard-Pierre Donnadieu.
Et, à Puivert, il y a le gîte d'étape des Marionnettes où les camarades de l'ARAD ont passé un séjour de Pentecôte d'enfer l'an dernier. Bonne raison pour aller faire la connaissance de Françoise et Michel, les heureux gérants des lieux.

IMG_1021
Sur la route de Couiza, le château de Coustaussa

IMG_1023

Un compagnon de route dans la campagne ariégeoise!

IMG_1030
Col des Tougnets, accès à Puivert

IMG_1033
Le château de Puivert

Soirée sympathique en compagnie de randonneurs qui "font" le Sentier Cathare dont Michel m'apprend qu'il est dorénavant répertorié en GR.

IMG_1034

Mercredi 11 juin-Puivert / Saint Sulpice sur Lèze 104 Km

Nuit réparatrice pour les cuisses et les mollets après les "grimpettes" de la veille.
Aujourd'hui, Pamiers et son camping me semblent bien proches pour y faire une halte. Une recherche approfondie d'hébergement dans la vallée de la Lèze me semble plus appropriée.

IMG_1041

Sur la voie verte entre Chalabre et Mirepoix

IMG_1044

IMG_1045
La place de Mirepoix

Mirepoix-Pamiers. Prendre la petite route rive droite de l'Hers pour éviter la route à grande circulation. Ai rencontré et croisé plusieurs cyclotouristes sur cette route. Arrivée à Pamiers pour midi et le casse-croûte! 

IMG_1048

Pamiers

 

IMG_1050
Cadeau de bord de route

 

Après-midi qui n'en finit pas à descendre la vallée de la Lèze sous un soleil de plomb. Les paysages des Corbières cèdent la place à de longues portions de lignes droites monotones. Éviter la route "infernale" Toulouse-Foix en empruntant la départementale rive droite. Pas de camping en vue. Saint Sulpice sur Lèze, le camping a fermé l'an passé! Un hôtel, une piaule et basta! 100 bornes dans les pattes, ça suffit pour aujourd'hui!


Jeudi 12 juin-Saint Sulpice sur Lèze  Castelnau Barbarens 62 Km

Dernière étape. Connue pour être passé par ces routes à d'autres occasions.
Les petites routes gersoises et leurs "rampaillons" n'ont plus de secret pour moi et je sais comment les appréhender... cool...

IMG_1051

La Garonne à Capens

IMG_1052

Paysage gersois (Monblanc)

300 bornes pour m'en revenir du Minervois par les Corbières. Le retour par le canal du Midi aurait été plus "tranquille" mais, peut-être, un peu plus monotone. D'autant que mes deux compères habituels n'étaient pas là pour agrémenter le voyage de leur bonne humeur et de leurs facéties.
À postériori, je regrette de ne pas être descendu plus au Sud après Lagrasse vers le Fenouillède et ses châteaux légendaires: Peyrepertuse et Quéribus. D'aucuns me diront: "Mais tu y es allé à dix reprises au moins!". Ce à quoi je rétorque: "Quand on aime, on compte pas!".

IMG_0293
Castelnau Barbarens

Message personnel: René, Marcel, on s'en fait une en septembre!!!


 

Posté par Sitting Bull à 15:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


13 octobre 2019

13ème jour


Puysségur / Castelnau Barbarens 45 km
Voiture: Lionel

20191001_093554

161 Vélo 2019

20191001_092427

 Courte étape pour ce dernier parcours.

Après un copieux petit déjeuner les vélos et la voiture prennent la direction de Castelnau. Auparavant nous avons rencardé notre copain Jean-Marc pour partager un resto à Gimont ce midi.
Rien de spécial à signaler hormis les petites côtes gersoises pas si terribles malgré tout.

20191001_103245

Avant Gimont, Cologne

L'aventure se termine sur les coups de 16h place Centulle 1er.

René, Marcel et Jean-Jacques se préparent à retourner dans leurs pénates, le Vaucluse pour l'un, la Moselle pour les autres avec, dans la tête, plein de projets pour la rando vélo 2020!

D'autres photos ICI

Retour accueil --->


 

 

Posté par Sitting Bull à 15:15 - Commentaires [3] - Permalien [#]

12ème jour


Moissac / Puysségur 65 km
voiture: Marcel

145 Vélo 2019

Marcel, prêt à rejoindre Puysségur sur 4 roues

146 Vélo 2019 Le pont canal de Moissac

Le pont-canal de Moissac sur le Tarn

C'est aujourd'hui que nous quittons le canal des deux mers. Marcel a pris de l'avance avec la voiture et fera jonction du côté de Verdun sur Garonne.

147 Vélo 2019

148 Vélo 2019

L'environnement du canal ne change pas trop!

20190930_105620

149 Vélo 2019 Le port de Castel Sarrasin

La halte nautique de Castelsarrasin

151 Vélo 2019 La pente d'eau (abandonnée) à Montech

La pente d'eau à Montech (hors service depuis 2009)

152 Vélo 2019

C'est le pays qui veut ça? Des indiens "Anishinaabes" à St Pierre

153 Vélo 2019 Pic nic à Dieupentale

Après le chili et les pâtes, l'omelette!

150 Vélo 2019 Concentration

Concentration maximum!

154 Vélo 2019 Beaupuy

Campagne de Gascogne (Beaupuy)

Adieu le canal! Bonjour les côtes de la Haute Garonne! Il était temps pour nous de retrouver un peu de relief histoire d'entretenir les mollets. Encore que mon VAE les sollicite moins que les vélos de course de mes camarades. Mais bon, faut pédaler tout de même!
À Puysségur nous avons la surprise de découvrir un camping tip-top perdu au milieu de nulle part...

156 Vélo 2019

Patrons accueillants et camping nickel tant au niveau des commodités et des services offerts que de la propreté.

157 Vélo 2019

160 Vélo 2019

13ème jour --->


 

Posté par Sitting Bull à 15:02 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11ème jour


Agen / Moissac 47 km
Voiture: René

Ça commence à sentir l'écurie! Les collines gersoises sont déjà dans les têtes. Bientôt finies les longues lignes droites toutes plates le long du canal!

131 Vélo 2019

Pour l'heure nous sommes toujours dans le Lot et Garonne et l'étape du jour, assez courte, nous transporte des joyaux du Moyen Âge aux créations diaboliques du XXème siècle.

132 Vélo 2019 La Poule à Velo sur le canal

À St Jean de Thurac, "La Poule à Vélo"

20190929_105801

20190929_111132

Et que fait-on avec les oeufs de la poule?

 

20190929_110308

 Je vous le fais pas dire..

20190929_115803

135 Vélo 2019 La centrale nucléaire de Golfech

À Golfech, une des diaboliques création du "génie humain"

136 Vélo 2019 Pic nic à Valence d'Agen

Pique-nique "pâtes" à Valence d'Agen

137 Vélo 2019Pic nic à Valence d'Agen (suite)

Euh... peut-être!

138 Vélo 2019

139 Vélo 2019 Le pont Napoleon à Moissac

Le pont Napoléon et le Tarn à Moissac

144 Vélo 2019

L'entrée du camping

140 Vélo 2019 Au camping de Moissac

20190929_173214-1

Au camping sur l'île de Bidounet (sur le Tarn)

20190929_184259

Un joyau du Moyen Âge: l'abbaye St Pierre de Moissac

142 Vélo 2019

Les pélerin de St Jacques de Compostelle empruntant la via Arverna ou la via du Puy en Velay font étape à Moissac avant de descendre "plein pot" sur Saint Jean Pied de Port et l'Espagne. Ils ont l'occasion de découvrir le majestueux portail de l'abbatiale St Pierre qui servit de modèle au portail de la bibliothèque en feu dans le film  "Le Nom de la Rose".

12ème jour --->


 

Posté par Sitting Bull à 10:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10ème jour


Meilhan / Agen 76 km
Voiture: Jean-Jacques

Pas de souci pour l'itinéraire... suivre le canal en évitant de tomber dedans!

116 Vélo 2019

117 Vélo 2019

Les rives ombragées du canal

 

20190928_095631

 

118 Vélo 2019

119 Vélo 2019

Sur notre route, des haltes nautiques

Sur le canal des 2 mers naviguent les corsaires et pirates des temps modernes. Hors saison la flibuste met ses bateaux au mouillage dans les haltes nautiques que nous rencontrons sur notre passage (Fourques, le Mas d'Agenais, Lagruère...)

120 Vélo 2019 Pic nic à Damazan

Notre ami JJ nous gâte à la halte de Damazan!

121 Vélo 2019

Coup de mou après ce repas pantagruélique?

123 Vélo 2019 Le pont canal à Agen

À l'entrée d'Agen, le pont canal

20190929_100500

130 Vélo 2019 Le pont canal

125 Vélo 2019 Le Cafe-Velo à Agen

De l'autre côté du pont canal, l'étape du jour au "Café-Vélo", gîte d'étape pour cyclotouristes. Construit sur le site de l’ancienne usine de l’eau de la ville d’Agen le Café-Vélo dispose d'un atelier réparation et d'un restaurant. Seul inconvénient: les toilettes sont à l'extérieur du dortoir et les prostates défaillantes feraient bien de se calmer les nuits de forte pluie! Il n'en demeure pas moins que le site est exceptionnel et l'accueil sympathique.

128 Vélo 2019

Les anciennes machineries de la station de pompage

129 Vélo 2019 Eric, le mecano-tenancier du Cafe-Velo

Éric, le salarié ès-vélo

11ème jour --->


 

Posté par Sitting Bull à 09:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 octobre 2019

9ème jour


Sore / Meilhan 81 km
Voiture: Marcel

102 Vélo 2019 Seche-linge

Sèche-linge!

103 Vélo 2019 Les pistes cyclables des Landes

106 Vélo 2019

104 Vélo 2019

20190927_121827

Le temps est couvert sans être vraiment menaçant. À St Symphorien nous empruntons une piste cyclable qui court jusqu'à Langon. Balade agréable dans les sous-bois. Et quel bonheur de pédaler sans être inquiétés par les voitures.

Quelques difficultés pour s'orienter et retrouver Marcel à midi. Nous finissons par nous rejoindre à Fargues, à 3 km de Langon où nous pique-niquons devant une école sous l'oeil amusé des minots.

107 Vélo 2019 Confluence du canal des 2 mers et de la Garonne

109 Vélo 2019

Castets en Dorthe, confluent de la Garonne et du canal des 2 mers

110 Vélo 2019

111 Vélo 2019 Le canal des 2 mers

Nous prenons pied pneu sur le canal des 2 mers

112 Vélo 2019

Marcel, venu à notre rencontre

Au camping de Meilhan la saison est passée et le service restauration sera opérationnel la saison prochaine. Le gérant nous indique un bistrot à Couthures, village proche de 5 km.
Couthures, ce nom me dit quelquechose. Bon sang mais c'est bien sûr: Festival International de Journalisme
Étonnant une manifestation de cette ampleur dans ce petit village du Lot et Garonne.

À Couthures donc, existe également un bistrot très sympa, le bien nommé "Le p'tit troquet" où Georges Brassens s'en donnait à coeur joie ce qui, en matière d'accueil, est de bon augure. "Les copains d'abord" pourrait être une jolie présentation de ce bistrot-resto-épicerie... Zacharie, le tenancier, est aux petits soins avec nous. Le menu s'accorde merveilleusement bien avec la musique de Led Zep, Lavilliers et autres Pink Floyd!

20190927_210520

113 Vélo 2019 Le p'tit Troquet à Couthures

Sur la terrasse du P'tit Troquet

114 Vélo 2019

Bistrot-resto-épicerie

115 Vélo 2019 Zacharie et son apprenti

Zacharie et son apprenti cuistot

Il est des soirées comme celle-ci, inattendue et pleine de chaleur humaine. Alors, si vous passez par Couthures, allez donc saluer Zacharie de la part de quatre cyclistes de Castelnau Barbarens (ou presque!)

10ème jour --->


 

 

Posté par Sitting Bull à 16:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

8ème jour


Castets / Sore 80 km
Voiture: Lionel

099 Vélo 2019

Au départ de "la Côte d'Argent"

Peu de photos de l'étape!

De longues lignes droites sur les petites routes des Landes pour le plus grand bonheur de René. Je profite de la voiture pour prendre "les chemins de traverse" et visiter la région. C'est plat avec des plantations de pins à gauche et à droite de la route... Où sont les grands espaces du Béarn et du Pays Basque? En cassant la croûte sur la place de Sabres nous apprenons la mort de Chirac...  Manifestement ça ne nous coupe pas l'appétit et ça nous en touche une sans faire bouger l'autre...

Direction l'aire naturelle de camping de Sore. Bel emplacement où s'installer à notre aise.

20190926_180641

100 Vélo 2019 Expo

Expo lessive!

101 Vélo 2019 Aire de camping de Sore

Soirée "pizzas" achetées au pizzaiolo local

9ème jour --->


 

Posté par Sitting Bull à 16:11 - Commentaires [0] - Permalien [#]

7ème jour


Tarnos / Castets 75 km
voiture: René

090 Vélo 2019 Vieux Boucau

Bonne idée que d'avoir jeté notre dévolu sur un bungalow. La pluie, arrivée dans la nuit, tombe toujours lorsque nous nous mettons en route. Il faut même attendre la fin d'une grosse averse pour mettre le pied à la pédale. Réné conduit la voiture. Nous convenons d'un rendez-vous à Vieux Boucau pour un pique-nique (pluvieux?)

091 Vélo 2019 Pic nic à l'abri

 Pic nic à l'abri au bord de lac d'Albret à Vieux Boucau

Dès le départ nous attrapons la "Vélodyssée", une piste cyclable qui relie Roscoff en Bretagne à Hendaye. De là à penser qu'Ulysse faisait du vélo, il y a une marge que je n'ose franchir... Nous utiliserons cette voie verte jusquà Léon où nous emprunterons une autre piste cyclable jusqu'à Castets. Ah! Les pistes cyclables des Landes hors-saison... quel bonheur!

093 Vélo 2019

095 Vélo 2019

Belle houle

094 Vélo 2019

096 Vélo 2019

Photo de famille

Pas question de quitter Vieux Boucau sans aller saluer l'océan. Agité qu'il est le gaillard! Belle houle qui n'incite pas vraiment à la baignade!

097 Vélo 2019 Diection Castets

098 Vélo 2019 Hotel de la Cote d'Argent

Nous passons la nuit à Castets dans un petit hôtel tenu par un couple de personnes handicapées fort sympathiques. Si "la Côte d'Argent" ne paie pas de mine, le tarif des chambres est tout à fait raisonnable. Repas et petit déjeuner très corrects. À conseiller pour une étape dans les Landes.

8ème jour --->


 

Posté par Sitting Bull à 15:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 octobre 2019

6ème jour

 

St Jean Pied de Port / Tarnos 67 km
Voiture: Jean-Jacques

 078 Vélo 2019

Debout Marcel! Il nous faut aller faire un tour sur les remparts de St Jean avant de reprendre la route!

080 Vélo 2019 St Jean Pied de Port

081 Vélo 2019

Saint Jean Pied de Port, passage obligé pour les pélerins se rendant à St Jacques de Compostelle. Le franchissement des Pyrénées pour basculer vers Roncesvalles est une épreuve qui marque pour longtemps les pélerins peu habitués à la montagne.

IMG_4858

La croix Thibault, sur le "camino frances", juste avant la frontière, août 2013
ref : Du Somport à Hendaye

Bien. Pour nous, ce matin, pas de brume, pas de "camino frances" mais une belle descente vers Cambo les Bains en longeant la Nive.

083 Vélo 2019 Sur la route de Cambo les Bains

Sur la route de Cambo

084 Vélo 2019 Les cretes d'Iparla

Les crêtes d'Iparla

Aujourd'hui, la voiture aura deux fonctions principales:

1) une cave sur la route = quelques bouteilles de vin blanc d'Irouleguy dans le coffre!
2) permettre à Jean-Jacques et à Marcel d'aller jouer les touriste à Espelette

20190924_143744-1

Espelette

085 Vélo 2019 En attendant les touristes d'Espelette

Prise de notes à Cambo en attendant le retour des "touristes"

Au départ de Cambo, a route n'est pas très sympa: beaucoup de voiture et de bruit... heureusement, 6 km plus tard, nous trouvons la voie verte qui nous mène directement à Bayonne en longeant la Nive. Quel calme!

 086 Vélo 2019 Bayonne et ses douceurs

Bayonne, son équipe de rugby et ses... chocolats!

La jonction Bayonne-Tarnos n'est pas de tout repos! Après quelques hésitations et quelques erreurs d'itinéraire nous parvenons enfin au camping de Tarnos. Au vu des prévisions météo de la nuit, nous optons pour la location d'un bugalow. Marcel s'installe aux commandes de la cuisine et nous concocte un chili con carne. Soirée sympa à l'abri de la pluie.

087 Vélo 2019 Tarnos, bugalow de rigueur

088 Vélo 2019 Le chili de Marcel

Huuummmm....

089 Vélo 2019

7ème jour --->


 

Posté par Sitting Bull à 18:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 octobre 2019

5ème jour


Navarrenx / St Jean Pied de Port 62 km
Voiture: Marcel

062 Vélo 2019 Préparation de l'étape du jour

Préparation de l'itinéraire

La pluie de la veille n'est plus qu'un souvenir. Une jolie route au sortir de Navarrenx nous propose une vue sur l'Ossau et l'Orhy. Les montagnes basques se dévoilent au fur et à mesure de notre avancée. Marcel nous attend à St Palais, quelque part dans un bistrot...

065 Vélo 2019 De l'Ossau au pic d'Ohry

De l'Ossau au pic d'Orhy

066 Vélo 2019 Pic nic sur la route de St Jean Pied de Port

Pique-nique sur la route de St Jean

2019-10-08_17h16_57

Beau revêtement sur une route à circulation modérée

Ce soir nous avons rendez-vous chez Émeline et Nicolas, un neveu par alliance de René, qui se proposent de nous héberger pour la nuit. Ils nous accueillent chaleureusement et nous mènent dans un appartement qui leur sert à héberger parents et amis. Le pied à St jean quoi!

069 Vélo 2019 Ce soir on dort dans du dur

Comme à la maison!

070 Vélo 2019

Les tentes ont besoin de sécher

071 Vélo 2019

Le bonheur!

Installation faite, nous filons chez Nicolas et Émeline qui ont préparé l'apéro de bienvenue. Nous faisons la connaissance de la petite (?) famille: Esmée, Malou, Gabrielle et Baptiste, 4 enfants adorables qui s'étagent de 6 à 12 ans.

072 Vélo 2019 Avec Nicolas et Emeline

073 Vélo 2019

Belle table garnie de jambon, fromage et d'un petit blanc sympathique du vignoble d'Irouleguy

 

20190924_085044

 

Montagne, vélo, les sujets de conversation ne manquent pas. Belle rencontre pour une belle soirée.

20190924_093742

20190924_091857

076 Vélo 2019

077 Vélo 2019

La nuit tombe à St Jean

6ème jour --->


Posté par Sitting Bull à 16:49 - Commentaires [0] - Permalien [#]

4ème jour


Navarrenx / Navarrenx 0 km

Étrange comme itinéraire!

043 Vélo 2019 Au matin, sous la pluie

044 Vélo 2019

4h du mat' j'ai des frissons
Je claque des dents et j'entends le bruit
Seul sur le lit dans mon sac de couchage
Je ne dors pas, j'entends la pluie...

Et au petit jour, il flotte encore! Petit déjeuner sous la pluie et décision est prise de rester un jour de plus au camping.
Nous profitons de la "journée du patrimoine" pour retourner à Pau en voiture et visiter le château de Gaston Phoebus.

20190921_135631

045 Vélo 2019 Journée du patrimoine au chateau de Pau

047 Vélo 2019 Maquette du chateau de Pau

La maquette du château

Si le Gaston en question est bien à l'origine de la construction du château, il n'en reste pas moins que la vedette du lieu est un certain "Vert Galant", pseudo de Henri IV de Navarre. Un sacré loustic que cet Henri là! Ne nous attardons pas sur les guerres de religion , notamment sur la cruelle et barbare St Barthélémy. Retenons seulement que nous lui devons l'expression "conter fleurette" du nom de la fille du jardinier du château de Nérac, "Fleurette", laquelle subissait régulièrement les assaut de l'ardent Béarnais!

046 Vélo 2019 Henri de Navarre

Il aimait amuser ses enfants

048 Vélo 2019

Lien: Le château de Pau, à visiter...

049 Vélo 2019 Les jardins du chateau

050 Vélo 2019

051 Vélo 2019 Ils sont beaux

Lien: Les Pyrénées à l'assaut du château

053 Vélo 2019

La maison Baylaucq

En prime, une expo photos à la maison Baylaucq (une bâtisse restaurée qui abrita la maison des gardes bois sous l'Ancien Régime) de deux photographes, l'Aragonais Enrique Carbó et le Béarnais Didier Sorbé, dont le travail a été largement nourri par les montagnes pyrénéennes.

Petit resto sympa sur les terrasses, visite du château et de l'expo et retour à Navarrenx pour une visite du bourg.

20190922_194340

055 Vélo 2019 Navarrenx

057 Vélo 2019

060 Vélo 2019 Les canons de Navarrenx

Le village est une étape importante sur la voie de Compostelle, au carrefour des chemins conduisant au col du Somport à l'est et de Ronceveaux à l'Ouest.
On pourrait croire que Vauban est passé par là, pourtant ses remparts ont été édifiés un siècle avant le maréchal de louis XIV... pour en savoir +, c'est ICI

5ème jour --->


 

Posté par Sitting Bull à 15:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

3ème jour


Estelle-Betharram / Navarrenx 66 km
Voiture: Lionel

Aujourd'hui c'est Bibi qui conduit la voiture!
Direction Nay où je vais bien trouver un bistrot qui retransmet France / Argentine!

Mes potes n'ont qu'à suivre le gave de Pau par la voie verte pour arriver en douceur à la ville éponyme.

Bon, je vous passe les détails de la piètre prestation des Bleus (Marie a tout de même pardonné le mauvais cadrage de son visage!) pour poursuivre notre épopée via la belle ville de Pau.

030 Vélo 2019L'arrivée à Pau

Point de jonction entre vélos et voiture à Pau

Nous convenons de nous retrouver au départ du funiculaire, face à la gare.

031 Vélo 2019 Le funiculaire de Pau

033 Vélo 2019

Rien de tel pour rejoindre les promenades au-dessus du gave

Depuis les terrasses on embrasse la chaîne des Pyrénées qui nous fait face. Pas de chance, le ciel est "embrumé" et si les montagnes sont visibles, l'Ossau persiste à se camoufler derrière les nuages.

034 Vélo 2019

038 Vélo 2019

Lien: Sur le banc

20190921_124539

039 Vélo 2019 L'Ossau ne sortira pas des nuages

Non Marcel, pas d'Ossau aujourd'hui!

Tandis que mes camarades font un tour en ville, je prends le volant pour Navarrenx, là où nous camperons ce soir. Vu le profil de la route, ils vont se "faire" quelques jolies côtes pour me rejoindre!

040 Vélo 2019 Camping de Navarrenx

041 Vélo 2019

Au camping de Navarrenx

Camping sympa où une charmante hôtesse d'accueil galloise ne se prive pas de me commenter le match de l'équipe de France! Et histoire d'en remettre une couche, Émilien m'envoie un texto pour me faire part de son bonheur d'avoir regardé les Blacks contre l'Afrique du Sud...

4ème jour --->

 


 

Posté par Sitting Bull à 15:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 octobre 2019

2ème jour


Capvern / Estelle-Betharram 62 km
Voiture: René

Super! Nos "abatis" acceptent encore les conditions précaires de couchage imposées par le camping... "Poulvou qué ça doule"!
L'étape du jour nous fait passer par Lourdes, histoire de nous laver de tous nos péchés. Les mécréants que nous sommes ont bien des choses à se faire pardonner et Bernadette aura du boulot cet après-midi!
En attendant, petite halte au château de Mauvezin et à l'abbaye de l'Escaladieu dans les Baronnies.

010 Vélo 2019 Chateau de Mauvezin

Le château de Mauvezin

007 Vélo 2019

009 Vélo 2019 Pic du Midi de Bigorre et Montaigu

Le pic du Midi de Bigorre et le Montaigu

Pyrénées, Pyreneos! Le ciel voilé nous permet tout de même d'apprécier le magnifique panorama sur les Pyrénées.

011 Vélo 2019 Abbaye de l'Escaladieu

L'abbaye de l'Escaladieu

2019-10-07_09h18_10

Petite pause à l'abbaye avant d'attaquer la côte de la route de Bagnères de Bigorre. Le vélo à assistance nucléaire est le bienvenu! Quant à mes camarades, ils ont encore de beaux restes pour grimper cette belle côte de fort belle manière, avec élégance!

014 Vélo 2019

015 Vélo 2019 Chapelle d'Aroume

En haut de la côte, la chapelle d'Aroumé

Des côtes, ça ne manquera pas avant d'atteindre Lourdes. Serait-ce notre chemin de croix? La vue sur les Pyrénées change à chaque virage, à chaque sommet de côte... un régal pour les yeux!

018 Vélo 2019 Pic du Midi de Bigorre

020 Vélo 2019

20190920_113208

Église d'Orignac

021 Vélo 2019

Montgaillard, Montgaillard! Tout le monde descend pour casser la croûte au bord de l'Adour.

023 Vélo 2019 Pic nic à Montgaillard

024 Vélo 2019 Le Bahus à Montgaillard

Nous sommes à 15 km de Lourdes, les miracles ne devraient pas tarder...

025 Vélo 2019 Lourdes

C'est rien de le dire!

026 Vélo 2019

Marcel pose pour sa rédemption...

La ville grouille de pélerins de toutes origines. La saison, à Lourdes, c'est toute l'année!
L'accès à la grotte est fermé pour cause de messe. Tant pis, Marcel n'aura pas l'occasion d'y tremper son vélo pour le ressortir équipé d'une assistance électrique! Quant à moi je remets le sort du XV de France face à l'Argentine entre les mains de Marie. Y'a plus que ça pour éviter la cata!

Yoyo1

La tête est coupée... pas bon pour les miracles ça...

Pas de miracle le long du gave de Pau. Si l'environnement est agréable dans les sous-bois, on ne peut pas en dire autant du revêtement de la chaussée... ici, il y aurait bien besoin d'un bon gros miracle pour venir en aide aux cyclotouristes! Doivent pas passer par là les pélerins!

027 Vélo 2019 Camping de Lestelle-Betharam

029 Vélo 2019

Au camping de Lestelle Betharram

3ème jour --->


 

Posté par Sitting Bull à 17:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 octobre 2019

Du piémont pyrénéen au canal des 2 mers


Sortie vélo 2019... René, Marcel, Jean-Jacques et Lionel ont rendez-vous à Castelnau ce jeudi 19 septembre pour un circuit qui les emmène du piémont pyrénéen au canal des 2 mers.

Cette année nous expérimentons une nouvelle formule: une voiture suit le groupe embarquant sacs de voyages et tentes afin de pédaler "plus léger". Chacun de nous prendra le volant un jour sur 4. Jean-Jacques inaugure la nouvelle règle et prend le volant.

1er jour: Castelnau Barbarens / Capvern 74 km
voiture: Jean-Jacques

Nous démarrons de Castelnau sous un ciel couvert qui s'éclaircira dans la journée aux dires de la météo. 1ère halte à Moncorneil, 15 bornes après le départ pour la bonne cause: faire la bise à nos copin(e)s Marylène, Lulu et Christian.

001 Vélo 2019 Crevaison à 10 km du départ

 Crevaison... 10 km après le départ!

Le fond de l'air est frais mais c'est un bon temps pour rouler dans la vallée de la Lauze en direction du plateau de Lannemezan. Jean-Jacques nous attend aux environs de midi à Castelnau-Magnoac avec le pique-nique. La petite route de la vallée de l'Arratz bordée de collines gersoises verdoyantes couleur sable convient merveilleusement bien aux vélos. Pas de circulation dans ce décors aride... Bon, j'exagère mais c'est sec tout de même!

2019-10-07_08h12_12

Pique-nique à Castelnau-Magnoac

Une longue ligne droite (pour le bonheur des uns et le désespoir des autres!) nous amène à Lannemezan sous un chaud soleil qui a fini par percer les nuages. Capvern, notre première étape, est à portée de main. Son casino aussi mais on fait l'impasse!

005 Vélo 2019 Camping de Capvern

Au camping de Capvern

À l'auberge de la gare, point de tripot mais une patronne qui est bien désolée de ne pouvoir nous accueillir. Des problèmes d'approvisinnement en produits frais l'amènent à fermer exceptionnellement son établissement ce soir. Elle nous dirige "chez Maurette", resto à Lannemezan duquel nous ressortirons enchantés et de l'accueil, et de la qualité du menu. À recommander!

2ème Jour --->


Posté par Sitting Bull à 15:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

03 septembre 2019

Pic de Mieidia de Bigòrra


Le 20 juillet 1878 la première pierre de l'observatoire du Pic du Midi (à l'origine, une station météorologique) est posée par le général de Nansouty et l'ingénieur Vaussenat.

https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/f/ff/Nansouty_et_vaussenat_au_col_de_sencours.gif

le général de Nansouty et l'ingénieur Vaussenat


Le 31 août 2019 Claudine et votre serviteur y passent la nuit.

Entre ces deux dates, il y en eu des événements! (voir ICI et ICI)

DSC01947

Accès par le téléphérique inauguré en 2000
Ne vous fiez pas au sourire crispé de Claudine... le matériel est sûr!

DSC01937

Le Pic du Midi est connu dans le monde entier pour son observatoire. Il est pourtant un lieu de recherches dans bien d'autres domaines scientifiques, le magnétisme terrestre, la physique atmosphérique, la séismologie, la radioactivité naturelle, la glaciologie, les rayons cosmiques et, dans une moindre mesure, la radioactivité artificielle, la physiologie et la recherche médicale.

DSC01901

La terrasse

DSC01937

Côté Sud: panorama grandiose sur les Pyrénées (Le Néouvielle et le pic Long au centre)

DSC01895

Côté Nord, le ponton dans le ciel

DSC01916

Les coupoles

Le pic du Midi devrait, avant tout, être connu pour l'étonnante aventure humaine hors du commun qu'a connu cette construction à 2877m d'altitude en pays hostile durant au moins 8 mois de l'année. Les pierres des bâtiments, les instruments et accessoires de l'observatoire ne sont pas arrivés tout seuls au sommet. Pendant les quelques mois où l'accès était permis jusqu'au pic, porteurs, mules, soldats se sont succédés sur le sentier muletier puis sur la piste ouverte depuis le col du Tourmalet. En 1952 l'arrivée du téléphérique amorce un changement radical pour l'accessibilité, le ravitaillement et l'entretien. Il est remplacé en 2000 par un téléphérique plus moderne pouvant acheminer des visiteurs à l'observatoire désormais ouvert au public.

DSC01939

Nous sommes un groupe de 26 personnes sous la conduite de "l'homme au chapeau", animateur de la "Ferme des étoiles" à Fleurance.

"L'homme au chapeau" nous invite à bord du planétarium où un voyage dans le temps historique du pic du Midi nous est conté. S'en suit un voyage inter-galactique d'où nous revenons quelque peu "secoués" par la démesure même de l'univers. Il est salutaire de remettre les pendules à l'heure et de se rendre à l'évidence: nous sommes partie intégrante de cette démesure-là! Et, à y regarder de plus près, l'activité humaine, si elle est responsable de troubles bien inquiétants sur notre planète pour notre propre survie, n'affecte en rien le bel équilibre du cosmos.

Après un repas de fort belle tenue, il est temps de rejoindre la terrasse pour regarder la télé assister au plus beau des programmes que seule dame nature est en mesure de proposer.

DSC01913

DSC01922

DSC01918

Coucher de soleil

Nous avons eu la chance d'un ciel dégagé, étoilé, qui a permis l'observation de Saturne, Jupiter et Neptune malgré le passage  facétieux de nuages qui sont venus jouer les trouble-fêtes.
Pas besoin de télescope! Des yeux grands ouverts sur la voûte étoilée sont un bonheur qu'on ne peut trouver qu'au sommet de ce pic.

DSC01929

DSC01933

Au petit matin

Matinée pédagogique. Elle commence par une visite commentée du TBL (Télescope Bernard Lyot), le plus grand télescope de France, celui-là même qui a permis d'établir une cartographie précise de la Lune destinée au programme Apollo. Entre 1964 et 1966, une cinquantaine de personnes ont travaillé au sommet du Pic du Midi pour aider l'US Air Force avec la réalisation de 60 000 photos qui étaient envoyées en avion pour les Etats-Unis. On peut dire que l'observatoire du pic du Midi a guidé le premier pas de Neil Armstrong sur la Lune...
Le TBL occupe seul, au niveau international, une niche de recherche pionnière sur le magnétisme stellaire, la naissance et la vie des étoiles et de leur cortège de planètes.

DSC01924

DSC01940

DSC01941

Le Télescope Bernard Lyot

En quittant la coupole qui abrite le TBL, nous n'abandonnons pas Bernard Lyot pour autant puisque nous avons droit à une présentation d'un instrument qu'il a inventé: le coronographe. Le coronographe permet de masquer la partie centrale de l'étoile. Ainsi, seule la couronne de l'étoile apparaît, car elle n'est plus « noyée » par la lumière du disque de l'astre observé. Au pic du Midi, le coronographe étudie principalement l'étoile qui nous est la plus chère, le Soleil.

DSC01942

DSC01943

Dans la coupole du coronographe

Voilà...
Il est temps de reprendre le téléphérique pour plonger dans la brume de la Mongie... Belle expérience que je ne saurais trop vous conseiller. Il est prudent de réserver une nuit au pic du Midi assez longtemps à l'avance!

Un grand merci au personnel du pic, (les "pilotes" du téléphérique, le personnel de l'accueil, le personnel du restaurant) et à "l'homme au chapeau" pour leur chaleureux accueil.

N.B.: les quelques apports "historiques" et "techniques" on été récupérés ici et là sur le net...


 

Posté par Sitting Bull à 00:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

09 juillet 2019

Le chemin de St Guilhem - juin 2019

Préambule:

cette deuxième partie du chemin de St Guilhem a pour acteurs pricipaux: Claudine, Jean-Marc, Jean-Jacques et Lionel. Tous 4 ont prévu de se rendre au Rozier en voiture, au confluent du Tarnn et de la Jonte, pour effectuer la deuxième partie du chemin de St Guilhem à pied. Le retour au Rozier s'effectuant en bus depuis St Guilhem.
15 jours avant le départ, Claudine se fracture le petit orteil du pied gauche... D'où un changement dans le plan pré-établi: Claudine utilisera la voiture pour les rendez-vous pique-nique du midi et l'accès aux gîtes. Dans l'espoir de pouvoir marcher pendant le parcours.

Samedi 8 juin

090

DSC01799

Arrivée au Rozier, en Lozère, le samedi 8 juin au gîte d'étape "Le Gévaudan" où nous trouvons porte close! Le gîte est fermé pour cause de changement de propriétaire et ce dernier nous a trouvé un hébergement Dans l'Aveyron, à Peyrelaud, sur l'autre rive de la Jonte au gîte "Évolutions".
Tout va bien et le temps est superbe.

001 Peyreleau

Peyrelaud

DSC01800

004 Le passage vers les gorges du Tarn

DSC01801

 En face, le départ du lendemain

005 Le Gévaudan

006 Le Gévaudan

Au gîte d'étape "Évolutions"

Ce soir a lieu la 1/2 finale du Top 14 Toulouse / La Rochelle. Pas question de rater ce rendez-vous de la plus haute importance!

007 Peyreleau-La demi finale

La 1/2 finale!

008 Carnet de voyage

Artiste à l'ouvrage

Dimanche 9 juin >>>


Posté par Sitting Bull à 07:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]